L’impression 3D sauve des vies pendant l’épidémie de Coronavirus (Covid19) en Italie

Location Maintenance Photocopieur en Guadeloupe, Martinique et Guyane. Première plateforme antillaise de mise en relation unifiée avec des revendeurs locaux. La valve originale (à gauche) et sa jumelle imprimée en 3D. L’un des plus grands problèmes immédiats causés par le coronavirus est le nombre massif de personnes qui ont besoin de soins intensifs et d’oxygénation pour vivre assez longtemps pour que leurs anticorps puissent combattre l’infection. Cela signifie que la seule façon de sauver des vies à ce stade – au-delà de la prévention – est de disposer d’autant de machines de réanimation en état de marche que possible. Et lorsqu’elles tombent en panne, peut-être que l’impression en 3D peut aider.

Massimo Temporelli fondateur du FabLab de Milan, promoteur très actif de l’industrie 4.0 et de l’impression 3D en Italie, a indiqué tôt ce vendredi 13 qu’il avait été contacté par Nunzia Vallini. Rédactrice en chef du Giornale di Brescia il collabore avec elle depuis plusieurs années pour la diffusion de la culture de l’industrie 4.0 dans les écoles.

Elle a expliqué que l’hôpital de Brescia (près d’une des régions les plus touchées par l’infection du coronavirus) avait un besoin urgent de valves pour un appareil de soins intensifs et que le fournisseur ne pouvait pas les fournir dans un court délai. L’épuisement des valves aurait été dramatique et certaines personnes auraient pu perdre la vie. Elle a donc demandé s’il était possible de les imprimer en 3D.

En temps réel …

[Mise à jour 16-3-2020]
L’appareil en question est une valve Venturi, utilisée pour un masque à oxygène Venturi. Il s’agit de masques à faible débit qui utilisent le principe de Bernoulli pour entraîner l’air ambiant lorsque de l’oxygène pur est délivré par un petit orifice.

Après plusieurs appels téléphoniques à des fabriques et des entreprises de Milan et de Brescia, c’est une entreprise de la région d’Isinnova qui a répondu à cet « appel à l’aide » par l’intermédiaire de son fondateur et directeur général Cristian Fracassi. Il a alors apporté une imprimante 3D directement à l’hôpital et en quelques heures seulement a redessiné puis produit la pièce manquante.

Dans la soirée du samedi 14 Massimo a déclaré « le système fonctionne ». Au moment où nous écrivons ces lignes, 10 patients sont accompagnés dans leur respiration par une machine qui utilise une valve imprimée en 3D. Comme le virus continue inévitablement à se propager dans le monde entier et à briser les chaînes d’approvisionnement, les imprimantes 3D grâce à l’ingéniosité et aux capacités de conception des gens peuvent certainement donner un coup de main. Ici une valve, un équipement de protection, des masques, ou tout ce dont vous aurez besoin et que vous ne pourrez pas vous procurer auprès de votre fournisseur habituel.

[Mise à jour 16-3-20]
Nombreux sont ceux qui ont offert leur aide pour la production de ces pièces, tant au niveau local que mondial. Pour autant que 3dpbm comprenne, le modèle de la valve reste couvert par des droits d’auteur et des brevets. Les hôpitaux peuvent avoir le droit de produire ces pièces en cas d’urgence (comme dans le cas présent) mais pour obtenir légalement un fichier STL imprimable en 3D l’hôpital qui a besoin de ces pièces doit présenter une demande officielle.

[Mise à jour 15-3-2020]
Les premières valves ont été imprimées en 3D sur place à l’hôpital. Ensuite d’autres valves ont été imprimées en 3D par une autre entreprise (Lonati SpA) à l’aide d’un procédé de fusion / laser (photo ci-dessous) et d’un matériau personnalisé à base de polyamide.

Location Maintenance Photocopieur en Guadeloupe, Martinique et Guyane. Première plateforme antillaise de mise en relation unifiée avec des revendeurs locaux.

Source : https://www.3dprintingmedia.network/covid-19-3d-printed-valve-for-reanimation-device/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×

Bonjour !

Vous pouvez contacter directement un membre de l'équipe via WhatsApp ou nous envoyer un message en cliquant ici.

Nous vous répondons immédiatement ou dans les meilleurs délais en dehors des heures d'ouverture.

× Je peux vous aider ?